• jour 11 15 h 18 décision

    vers 13 heures je me suis posé... elle m'attendait à la table de la cuisine... comme tous les midis... comme tous les soirs... je l'ai regardée dans les yeux et je me suis rendu compte qu'elle était toujours là en fait... même le matin au réveil (peu importe l'heure)... et de plus en plus le soir au coucher... elle ne couche pas avec moi mais je sais qu'elle voudrait bien...

    je l'ai regardée dans les yeux et je lui ai dit ''va t'en je ne veux plus de toi''...

    bien sûr elle n'a pas répondu. ça ne répond pas une bouteille. mais j'espèrais qu'elle avait compris ?

    après le café je ne l'avais pas touchée elle était toujours là... silencieuse... soumise... prête à me satisfaire comme toujours... et toujours là...

    je l'ai prise entre mes mains... je l'ai vidée... dans l'évier... je l'ai jetée... poubelle... n'en parlons plus pour aujourd'hui...

    j'ai reçu trois mails qui m'ont bouleversé... je ne comprends même pas comment des gens inconnus (ou quasi) peuvent me comprendre à ce point entre mes lignes ?

    celui d'une femme qui me parle de ma fille... bien sûr elle a compris que je n'ai pas la garde à cause de mon problème d'alcoolisme...

    celui d'un homme aussi... un père qui me dit qu'il est humain... humain ? un mot qui a du s'enfouir de ma vie quand j'ai commencé à boire...

    celui d'une nana virevoltante que je commence à bien apprécier... elle tombe des nues de me voir déjà si bas... ça lui fait mal mais elle dit qu'elle me tend la main... on verra poulette, on verra...

    pas le courage de répondre là à vos mails... mais si vous me lisez sachez que j'ai pas assez de mots pour dire merci pour le fameux coup de pied au cul que je viens de prendre.

    un blog qui se voulait être le journal d'un vieux con alcoolique... et qui devient une thérapie... de groupe ?

    ...

    je retourne à mes tuyaux... juste en griller une petite (ça aussi faut que je freine mais chaque chose en son temps)...

    TeO un vieux con qui va y arriver...


  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Novembre 2005 à 16:18
    ...
    Encore une fois je ne sais qu'écrire... Sauf que... Ouais tu vas y arriver. T'es pas tout seul ok ? Putain ton blog me fout le bourdon grave... Heuuu tu veux venir en boîte vendredi soir ? Okjesors... Je me permets un bisou encore ! Ca mange pas de pain !
    2
    Mardi 22 Novembre 2005 à 16:47
    Vous m'avez (encore !)...
    fait penser à "elle", la grande Dame brune de la détresse, alors je vous "la" copie, elle vous ressemble... [Je l'ai trouvée devant ma porte, Un soir, que je rentrais chez moi. Partout, elle me fait escorte. Elle est revenue, elle est là, La renifleuse des amours mortes. Elle m'a suivie, pas à pas. La garce, que le Diable l'emporte ! Elle est revenue, elle est là Avec sa gueule de carême Avec ses larges yeux cernés, Elle nous fait le cœur à la traîne, Elle nous fait le cœur à pleurer, Elle nous fait des mains blêmes Et de longues nuits désolées. La garce ! Elle nous ferait même L'hiver au plein cœur de l'été. Dans ta triste robe de moire Avec tes cheveux mal peignés, T'as la mine du désespoir, Tu n'es pas belle à regarder. Allez, va t-en porter ailleurs Ta triste gueule de l'ennui. Je n'ai pas le goût du malheur. Va t-en voir ailleurs si j'y suis ! Je veux encore rouler des hanches, Je veux me saouler de printemps, Je veux m'en payer, des nuits blanches, A cœur qui bat, à cœur battant. Avant que sonne l'heure blême Et jusqu'à mon souffle dernier, Je veux encore dire "je t'aime" Et vouloir mourir d'aimer. Elle a dit : "Ouvre-moi ta porte. Je t'avais suivie pas à pas. Je sais que tes amours sont mortes. Je suis revenue, me voilà. Ils t'ont récité leurs poèmes, Tes beaux messieurs, tes beaux enfants, Tes faux Rimbaud, tes faux Verlaine. Eh ! bien, c'est fini, maintenant." Depuis, elle me fait des nuits blanches. Elle s'est pendue à mon cou, Elle s'est enroulée à mes genoux. Partout, elle me fait escorte Et elle me suit, pas à pas. Elle m'attend devant ma porte. Elle est revenue, elle est là, La solitude, la solitude...]
    3
    Mardi 22 Novembre 2005 à 19:06
    Oh la vache...
    C'est vraiment pas ma journée ! Emouvantes confessions... Je vais aller prendre un peu l'air, histoire de faire s'entrechoquer mes neurones, ou ce qu'il en reste. Courage mister t. Tu veux mon grigri ?
    4
    Mardi 22 Novembre 2005 à 22:28
    merci
    à toutes les trois... trois anges de blog ?
    5
    Jeudi 24 Novembre 2005 à 10:40
    D'ailleurs...
    ... je lis. Et oui, la blogg thérapie, ca existe. Ca n'a pas guéri tout le monde, mais ça en a aidé plus d'un. Bonne journée, TeO.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :