• vengeance (pas si froide)

    le titre aurait pu être ''tête à tête avec un ange'' aussi comme chante l'autre bellâtre sauf que ce n'était pas un ascenseur (elle est claustro la fille) ni même en apesanteur (quoi que parfois je me demande ce qu'elle fume).

    le titre aurait pu être ''la fille au thé'' mais elle a ri (et j'adore quand elle ri) quand je lui ai dit. elle a dit ''filloté ?'' et j'ai répondu ''fille au TéO'' elle a fait ''roooo'' et on a repris du thé du coup. enfin café pour moi j'ai arrêté les plantes y a longtemps.

    j'avais dit que je me vengerais mais il me faudrait plus d'une page pour parler de cet ange là. la première fois que je l'ai vue nous étions 50 gus dans une salle (de classe) à écrire comme des fous pour un marathon d'histoires policières. moi j'étais animateur. elle venait prendre la température du polar toulousain. avec ses grands yeux bleus qui tutoient les hommes et ses boucles attendrissantes qu'elle mordille quand elle écrit (si si tu mordilles tes cheveux quand tu écris) elle m'a fait rire la môme.

    la deuxième fois c'était elle l'animatrice d'atelier d'écriture et elle était vraiment sérieuse, patiente, attentive, toujours le sourire. je me suis dit cette nana elle a un truc mais je sais pas quoi (là je sais). elle nous a fait écrire des lettres d'amour ! et elle a écrit avec nous (et j'ai compris qu'elle était amoureuse mais elle a nié tout en bloc et j'ai bien aimé ses joues rouges ça lui va bien).

    la dernière fois c'était la semaine dernière. depuis j'étais devenu un blogueur pour elle (elle l'a mal pris au début). je devenais transparent et je parlais de moi. elle était intimidée de me revoir du coup. elle aussi elle parle d'elle sur son blog. ça nous a fait drôle de se revoir. comme mis à nu un peu. elle m'a porté le livre de poésie d'un autre ange... merci encore.

    elle pourrait être ma fille (physiquement parlant j'ai commencé jeune donc tu pourrais !) mais elle est aussi blanche de peau que je suis mât (adore. j'avais dit que je le mettrais). elle parle elle parle bondiou mais quand elle s'arrête y a ses yeux qui parlent encore.

    je ne sais pas comment elle fait mais en moins d'une heure elle m'a parlé de ses ami/es du blog. les réels les virtuels les qu'elle aime les qu'elle adore. on se demande qui elle n'aime pas d'ailleurs la fille ? le serveur en profite pour regarder dans son décolleté (comment elle fait en plein hiver pour s'habiller si léger. après elle dit ''roooo mais je surcongèle'' ben tu penses... m'aurait fallu un remontant moi mais j'ai promis... alors j'ai supporté la vue de sa poitrine sous mes yeux pendant une heure... pauvre de moi) elle lève les yeux en râlant et soupirant.

    j'ai réussi à lui avouer que j'avais cherché, fouillé, creusé dans son blog, dans sa vie, dans son intimité, questionné ses ami/es. elle a boudé mais pas longtemps. puis m'a avoué que certains le lui avaient dit. mais ne les a pas trahis. brave fille (paf !). alors je lui ai demandé de m'excuser (et à vous aussi, à qui j'ai osé écrire et posé des questions sur elle) elle a rigolé et pris un croissant.

    voici ma vengeance pour une fille un peu folle mais au grand coeur que j'aime beaucoup. content de te connaître, ma grande, vraiment content.

    je ne mets pas ton nom, certain/es vont te reconnaître et tu vas venir je sais, faire humpf dans mes commentaires !

    merci à toi pour être là, quand j'en ai besoin, et pas là quand je veux aussi (...), pour tes mails et tes gentils commentaires. et puis tu me fais rire, tant, ça fait un bien fou. enlève plus souvent ton masque, ma grande, ça te va mieux.

    comment elle dit déjà ? ah oui je t'endresse fort. la note est pour toi mais les autres, curieux/ses, ami/e/s ou pas, peuvent toujours causer.

    porte-toi bien, couvre-toi bien (!!),

    Tristan (j'avais promis aussi)


  • Commentaires

    1
    L'ange plagieur
    Vendredi 2 Décembre 2005 à 18:29
    humpf
    Voila, ça c'est fait :) Il a aimé Satie ? Je t'endresse aussi (c'est jolie cette expression mais ça marche pas avec le vous (!), je lui pique aussi, na !)
    2
    Vendredi 2 Décembre 2005 à 18:30
    Je ne ''humpfe'' pas
    et je guettais ta note, en bonne mégalo que je suis... Que dire ? T'es ouf. Grave ! Vala. Tout ça c'est moi ? Eh bennn... Pffiouu... Tu veux savoir ? Tu m'as fait pleurnichouillé, c'est malin j'ai le Rimmel qui coule [ah merde je me maquille jamais]... Bon ben j'suis touchée. Vraiment. Tu t'en doutes. Malin... Pis j'ai pas honte de le dire. MERCI Tristan [mouaaaaarf c'est même pas ton vrai prénom ! Ehhh Matador ! Héhhé]. tiens je te la fais à la TéO, sans majuscules, merci mon pote, salut l'ami ! porte-toi bien, bonne soirée. marie. [paf !]
    3
    Vendredi 2 Décembre 2005 à 18:31
    Oh ?
    C'est qui l'ange plagieur ? Rires... Satie ??
    4
    Vendredi 2 Décembre 2005 à 18:33
    content
    que tu pleurnichouilles... je ne sais pas qui est l'ange, pas de mail, pas de liens. bonne soirée je coupe.
    5
    Vendredi 2 Décembre 2005 à 20:14
    Satie c'était un mail...
    d'hier soir :( Gymnopédie 3, lent et douloureux.
    6
    Vendredi 2 Décembre 2005 à 23:55
    Et oui
    Il me semble d'avoir compris de quelle personne tu parles, meme si je le savais avant de venir, mais bon en lisant, on se rend compte que oui c'est la meme personne. Un petit coucou par ici.
    7
    Samedi 3 Décembre 2005 à 02:17
    bien joué Chris
    pour Satie. et merci ! oui le bateleur, tu l'as bien reconnue. elle mérite plus d'une note mais elle a déjà pleurniché partout... bonne nuit tout le monde, à lundi je pars un peu m'aérer à la montagne.
    8
    Samedi 3 Décembre 2005 à 15:26
    Moi ce que je dis
    C'est que TeO c'est pas un vieux con, mais un vieux dragueur... après j'dis ça, j'dis rien. *s'en retourne folâtrer dans la prairie voisine presque naïvement*.
    9
    Mercredi 7 Décembre 2005 à 21:51
    c'est vraiment
    doux tendre, Marie en a de la chance, d'avoir un ami comme toi vraiment
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :